26 février 2007

WEEKEND CINÉ-PURÉE

Saumon_au_pesto

Alors donc, au programme de ce week-end placé sous le signe du 7e art et des patates, d’abord les Césars sur Canal +, présentés par Valérie Mercier (que j’aime beaucoup, et dont j’ai adoré "Le derrière") avec une dédicace spéciale à Thierry Lhermitte, ex-ce-llent (ceux qui ont vu comprendront) !J 

Sinon, le dimanche, avec la fée du logis, on s’est fait une journée ciné, on a été voir deux films, "Marie-Antoinette" et "Little children" ; alors Marie-Antoinette, j’ai adoré, ça faisait un peit moment que je n’étais pas sortie d’une salle aussi enthousiaste et d’ailleurs il faut absolument que j’achète le bouquin dont le film a été tiré (Marie-Antoinette, d’Antonia Fraser) ; j’ai trouvé ça tellement "frais", cette vision de Marie-Antoinette, et puis, cette musique sur les images… surtout dans la scène du bal masqué, avec le morceau de Siouxsie, franchement, bravo la Soso ! Quant à Little Children, ben je suis un poil déçue, il y avait quelques scènes pas trop mal mais bon, dans l’ensemble, j’ai trouvé (ce n’est qu’un avis personnel, bien sûr) qu’à force de se vouloir anticonformiste, ben le film était finalement assez peu original et un peu ennuyeux… sans parler du concept lourd "Kate Winslet est moche" (j’hallucine).

Côté purée, on a, et c’est là qu’intervient l’aspect culinaire de ce billet, aussi eu notre compte ce week-end, avec deux repas à base de.*

Saumon au pesto de roquette

L’autre jour je suis tombée sur cette recette de La marmite de Cathy et ça m’a rappelé que moi aussi j’avais "Petits plats entre amis" de Trish Deseine, et surtout, que je ne l’ouvrais jamais J. J’ai un peu dévié de la recette (à la base c’est un cabillaud au pesto rouge) et ça a donné ça :

Pour 4

600 à 800 g de filet de saumon

4 belles pommes de terre farineuses

2 c à s de pesto de roquette (enfin vous faites comme vous voulez, hein, nous on en a mis pas mal plus que ça. La recette est un peu plus bas) 

Tomates confites (Recette un peu plus bas aussi)

Huile d’olive

Sel et poivre

Préparez une purée (en laissant de gros morceaux de pommes de terre) à l’huile d’olive. Faites cuire le saumon à la vapeur ou au micro-ondes dans un plat couvert avec un peu d’eau et du beurre salé 3 à 4 mn et émiettez-le. Préparez le pesto et les tomates confites.

Pesto de roquette :

3 bonnes poignées de roquette

40 g de pignons (grillés à sec à la poêle)

3-4 c à s d’huile d’olive

1 gousse d’ail moyenne

3 c à s de parmesan râpé (ces proportions sont approximatives, je fais le pesto à l’oeil. Oui, je sais, je suis trop forte)

Mettez tous les ingrédients dans le robot et mixez, hop, c’est prêt.

Tomates confites :

4 tomates

Huile d’olive

1 c à s de sucre

Herbes de provence

Sel et poivre

Coupez les tomates en tranches assez fines, mettez-les sur la plaque du four (elles ne doivent pas se chevaucher), arrosez d’huile d’olive, saupoudrez de sucre et ajoutez les herbes et le sel/poivre. Faites cuire environ 30 mn à 160°C (surveiller).

Mettez la purée dans un plat, les tomates confites par-dessus, puis le saumon. Réchauffez doucement le tout au four. Au moment de servir, décorez avec le pesto. Servez le plat avec le pesto restant à part.

Je m’attendais à un petit plat tout simple, tout basique (style recette du placard, voyez ?) mais les différentes saveurs se marient magnifiquement bien et au final, les saveurs sont plus complexes et intéressantes que prévu…

On a fini le pesto sur des tartines, avec du chèvre frais. ça donnait ça :

Tartine_ch_vre_pesto

Si vous le voulez bien, je vous parlerai du deuxième plat puréesque une autre fois, là je suis un petit peu fourbue J.

* : de PURÉE, donc.

 

FIN DE SEMANA ESPECIAL CINE-PURÉ (DE PATATAS)

Hablando de cine, este fin de semana vi los Césars (Los Goya franceses) en la tele. También fui al cine con Don Limpio (es que para justificar un título así, no basta lo de los Césars, digo yo J)

Fuimos a ver 2 películas el Domingo, "María Antonieta" y "Juegos secretos" ; a mí María Antonieta me encantó, llevaba un rato sin ver una película así de exaltante y tendré que comprarme el libro en el que se basa la película (Maria Antonieta: la Ultima Reina, de Antonia Fraser). La visión que propone Sofia Coppola de María Antonieta es muy "fresca", y me gustó mucho la música de la pelí… sobre todo en la escena del baile de máscaras, con este tema de Siouxsie and the Banshees… Hablando ahora de Juegos secretos, pues me ha decepcionado un poco la película, algo sí me gustó pero la vi un pelín aburrida y poco original. Y este mensaje "subliminal", a lo largo de la película, que quiere que nos creamos que Kate Winslet es fea. De verdad estoy alucinando…

Ahora con el puré de patatas: dos recetas a base de puré este fin de semana. La primera es:

Salmón con pesto de rúcula

Esta receta la he sacado del libro de recetas de Trish Deseine llamado "Entre amigos". La he cambiado un poco (la receta orifginal es de bacalao fresco con pesto rojo).

Para 4

600-800 g de filete de salmón

4 patatas grandes (harinosas)

2 cucharadas de pesto de rúcula (o más, como queraís. Encontrareís la receta del pesto más abajo) 

Tomates confitados (Receta también más abajo)

AOVE

Sal y pimienta

Preparar un puré de patatas (que no un puré liso, dejar unos trozos de patatas) con AOVE. Cocinar el salmón al vapor o al microondas en una fuente tapada, con un poco de agua 3-4 mn) y separarlo en trozos. Preparar el pesto y los tomates confitados.

Pesto de rúcula:

3 puñados de rúcula

40 g de piñones (tostarlos en una sartén)

3-4 cucharadas de AOVE

1 diente de ajo

3 cucharadas des parmesano rallado (esto es un poco aproximativo, la verdad es que he hecho el pesto sin medidas exactas…)

Poner todos los ingredientes en el mixer. Procesar, y listo.

Tomates confitados:

4 tomates

AOVE

1 cucharada de azúcar blanco

Hierbas de provenza

Sal y pimienta

Precalentar el horno a 160°C.

Cortar los tomates en rodajas bastante finas y disponerlas en la placa del horno. Rociar con el aceite, añadir el azúcar y las hierbas. Salpimentar. Poner al horno aprox. 30 mn (vigilar).

Disponer el puré en una fuente, poner los tomates encima, y, para terminar, el salmón. Calentar (lentamente) en el horno. Justo antes de servir, decorar con el pesto. Proponer este plato con el pesto sobrante aparte.

No me esperaba más que un plato bastante básico, pero no ha sido así: los distintos sabores se mezclan sorprendentemente bien y son más complejos e interesantes que lo que pensaba…

Para terminar el pesto, ¿qué tal una "tartine" con queso de cabra fresco?

(foto al final de la sección francesa) 

Posté par patatafrita à 20:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur WEEKEND CINÉ-PURÉE

    Merci pour le clin d'oeil ! et merci aussi pour cette recette très sympa, et m^me mieux que l'originale !

    Posté par Cathy, 03 mars 2007 à 07:20 | | Répondre
Nouveau commentaire